Baïkal IJ43 présentation

Les armes lisses et rayées, choix d'un fusil, d'un calibre ou encore d'une munition. Problème, entretien, rechargement...
Avatar de l’utilisateur
JML19
Messages : 3386
Inscription : 31 oct. 2012 19:40

Baïkal IJ43 présentation

Message par JML19 »

Bonjour
Présentation du Baïkal IJ43 calibre 20_76.
C'est une arme rustique prévue pour être rodée.
On pourrait dire une arme de forgeron, il ne restera plus qu'à faire la partie armurier.
Les canons sont de bonnes qualités.
Les bois sont en noyer assez jolis.
Lorsque l'on reçoit cette arme tout coince, tout semble avoir été ajusté à l'arrache.
Le mécanisme est complexe.
Il faudra dès la réception passer quelque coup de papier de verre voir de lime aiguille.
Il sera nécessaire de mettre de l'huile fine sur tout ça, pour le rodage.
Surtout il faut faire attention de ne pas augmenter les jeux, ceux ci s'ajusteront au rodage.
C'est comme une mécanique ancienne où il fallait un très long rodage.
Je pense qu'une fois bien rodé, on aura une très bonne arme.
Je ne conseille donc pas un Baïkal de ce prix à quelqu'un qui n'a pas de connaissance en mécanique et qui n'aime pas bricoler.
Il ne reste plus qu'à cibler cette arme.
J'ai décidé de faire le rodage de l'arme.
Lime aiguille et papier de verre pour supprimer les aspérités et les bavures.
Toute la partie de l'éjection s'est améliorée, l'ouverture et la fermeture de l'arme un peu aussi.
J'ai repris aussi les petites vis de la bascule car une avait la fente sur la tête un peu foirée.
Ces vis servent à bloquer les tiges pour éviter l'éjection.
Ensuite j'ai fait une connerie, j'ai vu sur le forums que l'on pouvait extraire la tige qui met la sûreté automatique lors du basculement des canons.
Il faut pour cela pousser l'axe sur le bouton de sûreté puis extraire la tige de son encoche, ensuite il faut par torsion la faire venir de dessous la bascule.
Ce fut fait, mais ensuite impossible de manoeuvrer cette sûreté, elle était devenue très dur.
J'ai vu que l'axe d'origine était un peu tordu, j'ai pensé que cela devait coincer quelque part.
J'ai retordu un peu l'axe pour trouver la bonne position de celui pour faire fonctionner le bouton.
Il reste quand même dur mais il fonctionne.
Je remonte tout, je teste, un seul coup part, je me dis l'autre coup doit être coincé.
J'ouvre le mécanisme pour m'apercevoir que finalement les deux coups partent en même temps.
Après mainte recherche, j'ai compris que le sélecteur de la détente ne sélectionne qu'une tige de déclenchement des marteaux.
Lors de l'ouverture de l'arme avec la clé de commande d'ouverture la tige de sélection des canons doit dégager sa position repos pour aller sur le cran supérieur.
Au premier tir une seule tige monte puis la tige de sélection redescend et au deuxième tir le deux tiges montent ensemble, comme un marteau est déjà tombé ça ne percute que l'autre canon.
Ceci pour comprendre qu'au premier tir une seule tige de verrouillage des marteau monte mais que deuxième tir les deux tiges de verrouillage des marteau montent ensemble.
Si on laisse la tige de sélection en bas, si avec la clé d'ouverture on ne vas pas jusqu'au deuxième cran, les deux marteaux percutent ensemble.
C'est compliqué, mais comme cette arme coince de partout, il y a des ajustements par torsion d'axe et surtout les ressorts sont surpuissant puis compenser tous ces coincement.
Le fait d'enlever cette tige de sûreté automatique a supprimé une épaisseur sous la bascule celle ci pivote moins loin.
Il faut pousser vraiment à fond la clé d'ouverture très dure pour faire aller la tige de sélection sur son cran supérieur.
C'est compliqué et dur à expliquer.
Je ne conseil pas de retirer la tige de sûreté automatique.
Voici quelque photo pour essayer de comprendre
Image
Image
Fonctionnement de la sélection des canons et de l'impact de la tige de sûreté automatique.
Image
Image
Image
Image
J'ai donc fait une connerie en enlevant cette tige de sûreté automatique.
Il faut pousser la clé bien à fond pour que la sélection des canons se positionne sur le cran supérieur.
J'ai décidé de remettre la partie de cette tige sous la bascule.
J'ai coupé cette partie pour le remettre en place.
C'est une affaire à quatre mains.
J'ai pris une pince multiprise et en prenant appui sur le dessus à côté de la clé d'ouverture avec l'oreille externe de la bascule j'ai serré.
Ceci pour augmenter le jeu entre la bascule et le poussoir de la clé de commande d'ouverture.
Le ressort qui pousse la bascule est très puissant, je ne me suis pas lancé à enlever son axe.
Ensuite avec les deux autres mains, mon épouse avec un tout petit tournevis d'horloger à glisser dessous, cette petite partie que j'avais préalablement positionné en biais prête à être poussée.
Miracle c'est entré et maintenant cela fonctionne parfaitement.
Il faut faire attention à ne pas extraire cette pièce, sinon les deux coup partent en même temps.
Il y a une rainure pour positionner cette partie.
Si on compte la rainure et l'épaisseur de la tige, on perd 8 mm de déplacement pour atteindre le cran supérieur, c'est énorme.
Image
Image
J'ai pris des photos pour montrer la différence de course de la bascule dans les trois cas.
- Le premier cas d'origine
- Le deuxième cas lorsque j'ai enlevé la tige de commande de la Sûreté automatique sous la Bascule.
- Le troisième cas lorsque j'ai remis la partie coupée sous la Bascule.
Il y a un écart d'environ 3 mm qui finissent par une course de 8 mm supplémentaire pour le sélecteur des canons.
Sans la partie de la tige de commande sous la bascule, le sélecteur monte sur le cran 2 juste à la fin de la clé d'ouverture et il faut pousser fort pour qu'il s'enclenche.
Avec la partie de la tige de commande sous la Bascule le sélecteur monte sur le cran 2 dès le début de la manœuvre.
Dans le cas où on enlève la tige complètement ,on peut ouvrir l'arme sans que le sélecteur se positionne sur le cran 2.
Il redescendra lors de la fermeture et les 2 coups partiront en même temps.
Lorsqu'il y a la partie que j'ai coupée de la tige de commande automatique de la Sûreté ou la tige complète sous la Bascule.
On ne peut pas encore ouvrir l'arme que la tige de sélection est déjà sous le cran 2, il est impossible que les 2 coups partent en même temps.
Ps : si comme moi vous utilisez des douilles amortisseurs pour la percussion, avec une arme à éjecteur puissant.
Si vous ne voulez pas trouves les douilles sous les meubles ou dans la panière du chat.
Mettez un chiffon étalé sur la bascule de l'arme avant l'ouverture par la clé.
Ceci en passant la main sous le chiffon pour actionner la clé d'ouverture.
Comme cela les douilles seront arrêtées par le chiffon, elles resteront dedans ou elles tomberont à vos pieds.
Image
Je ne fais pas de vidéo sur YouTube pour le moment.
J'ai fait une petite image pour expliquer le fonctionnement de la Bascule.
Il faut comprendre que le sélecteur sur la détente ne fait monter qu'une seule tige de libération des chiens pour la percussion.
Celle de droite s'il est poussé à droite et celle de gauche s'il est poussé à gauche.
Seulement le levier de sélection des canons sur le CRAN 1 relie les deux tiges de commande des chiens.
Lorsque l'on ouvre le fusil avec la clé d'ouverture.
On fait monter la tige de sélection des canons sur le CRAN 2, elle libère les deux tiges de commande des chiens.
Au premier tir, suivant la tige sélectionné par le petit bouton sur la détente, c'est celle qui correspond à la tige de commande des chiens monte et libère un seul chien.
Lors de la manœuvre du premier tir, la tige de sélection des canons est libérée, elle redescend au CRAN1 associant les deux tiges de commande des chiens.
Au deuxième appui sur la détente, les deux tiges de commande des chiens qui sont associés montent et libère les deux chiens.
Mais comme il y a déjà eu un chien actionné lors du premier appui sur la détente, c'est le deuxième chien qui est actionné.
Image
J'ai fait une autre photo avec la position de la tige de sélection des canons sur le cran 1 et sur le cran 2.
Il est difficile pour certain de comprendre qu'au premier coup il n'y a qu'une tige de commande des chiens ou cachette qui est commandée et au deuxième tir les deux sont commandées.
C'est d'ailleurs pour cela que si la tige de sélection des canons ne se met pas sur le cran 2 si les chiens sont armés les deux coups partent en même temps.
C'est peut être un peu lourd ce retex, mais je fais en fonction des questions que les forumeurs se posent.
Image
Pour terminer ce retex j'ai pris des photos du fonctionnement de la commande des gâchettes.
On peut voir le fonctionnement normal avec commande d'une seule gâchette au premier tir.
On voit aussi le fonctionnent au deuxième tir où les deux gâchettes sont commandées en même temps
C'est le fonctionnement normal au deuxième tir, lorsque la première gâchette a déjà déclenché le premier chien.
Par contre cela devient une anomalie si les deux gâchettes sont commandées au premier tir, les deux coups partent en même temps.
C'est pour cela qu'il ne faut pas modifier la course de la bascule en enlevant la tige de la sûreté automatique
Si on le fait, il faut laisser la partie qui est sous la bascule et couper la tige.
Seulement cette tige est en acier, elle ne se coupera pas avec une pince coupante.
Image
Image
J'ai pu cibler le Baikal MP43E-1C calibre 20/76 puisqu'il est marqué comme cela.
Il n'y a pas eu de problème de fonctionnement canon de droite choke lisse canon de gauche choke 1/4 de choke.
J'ai mis une seule cartouche à droite sélecteur droite choke lisse, puis remplacement de la cible avec le sélecteur à gauche une cartouche à gauche 1/4 de choke.
J'ai tiré une cartouche à la fois au premier coup en jouant avec le sélecteur des canons, ensuite j'ai essayé hors cible les deux tirs l'un après l'autre.
Cartouche utilisée TUNET Migrateur 20/70 plomb de 8.
D'abord à une distance entre 15 et 18 mètres, je n'ai pas mesuré.
Puis à 25 mètres, c'est la distance réelle où se trouve les gongs de TAR.
Image
Voici les photos des cibles.
Cible avec choke lisse distance 15 mètres, c'est mon premier tir un peu haut visée milieu du visuel.
Image
Cible avec choke 1/4 de choke distance 15 mètres visée sous le visuel.
Image
Cible avec choke lisse distance 25 mètres.
Image
Cible avec choke 1/4 de choke distance 25 mètres.
Image
J'ai mis les 4 cibles ensemble pour comparer.
Image
J'ai compté les plombs, il y en a 292 dans la C50 distance 15 mètres choke lisse et 337 dans la C50 distance 15 mètres choke 1/4 de choke.
Il faut dire que le premier tir en lisse est un peu haut.
Pour la distance de 25 mètres j'ai 192 plombs pour le choke lisse et 212 plombs pour le choke 1/4 de choke.
Je sais qu'avec le lisse je dois tirer à 15 mètres maximum avec le 1/4 de choke c'est 25 mètres.
Il y a 424 plombs dans une cartouche de 8 chargée à 28 grammes de plomb.
Image
Délégué de l'UFA pour les chasseurs de la Corrèze.
Répondre